Calcul des ouvrages : résistance des matériaux et fondements du calcul des structures

Auteur(s)
Ringot, Erick (Auteur. Illustrations / Graphisme. Photographie)
Engel, Pierre, ingénieur-conseil ARCELOR (Collaborateur)
Support
Livres
Langue
français
Édition
Paris : Eyrolles, DL 2017
Description
1 vol. (508 p.) : ill. en noir et coul., couv. ill. en coul. ; 24 cm
ISBN
978-2-212-67370-8
Résumé(s)
Issu de l'enseignement de génie civil délivré par l'auteur en deuxième et troisième cycles, ce manuel accompagnera tout au long de leur parcours ceux qui préparent une licence, un master ou un titre d'ingénieur. Les notions abordées ici faciliteront l'acquisition ultérieure de connaissances nouvelles, qu'elles soient théoriques (calcul des plaques et coques, dynamique et sismique), pratiques ou réglementaires (béton armé, construction métallique). On verra que l'auteur contextualise au génie civil le calcul des structures à poutres en établissant, à l'usage des ingénieurs, le lien entre modélisation et normalisation. II classe les différents types d'éléments de structures, présente la normalisation et énonce clairement les exigences qui s'imposent à l'ingénieur. Quant au vocabulaire spécifique, il est précisément défini afin d'être employé avec rigueur. Ayant, d'expérience, conscience des difficultés que présentent toujours les études de statique, l'auteur a placé en tête d'ouvrage les indispensables rappels de mécanique générale : il y évoque la philosophie de la statique avant de traiter les études en configuration déformée, puis sous l'hypothèse des petites perturbations. Deux approches complémentaires du calcul de statique y sont également illustrées : la classique méthode newtonienne et, via la notion de mécanisme associé, le calcul scalaire par application du principe des puissances virtuelles La partie réservée à la RDM porte successive- ment sur la théorie des poutres de Timoshenko, la théorie du cisaillement de flexion de Bredt-Jourawski et la théorie de la torsion de Saint-Venant. On y traite de notions fondamentales comme l'énergie élastique sans ignorer les aspects complexes qu'induisent notamment les profils de section droite multiplement connexes. Dans un chapitre entièrement dédié au principe des puissances virtuelles, diverses modalités d'application sont exposées. II sert de fondation aux deux grandes méthodes de calcul des structures : la méthode des forces et la méthode des déplacements. Chargement thermique, précontrainte, prise en compte des appuis élastiques ou des déplacements imposés, calcul des treillis hyperstatiques : les divers cas de charge sont illustrés et discutés. Enfin, les questions de la stabilité des équilibres en régime élastique des structures viennent clôturer l'ensemble [4e de couverture]
Bibliographie
Bibliogr. p. 508. Notes bibliogr
Autre édition sur un autre support
20170076X, Calcul des ouvrages, résistance des matériaux et fondements du calcul des structures / Erick Ringot, Paris, Eyrolles = 2017, 978-2-212-00943-9
Sujets
Constructions, Calcul -- Manuels d'enseignement supérieur
Résistance des matériaux -- Manuels d'enseignement supérieur
Statique -- Constructions -- Manuels d'enseignement supérieur
Poutres -- Manuels d'enseignement supérieur
Cisaillement (mécanique) -- Manuels d'enseignement supérieur
Élasticité -- Manuels d'enseignement supérieur
Type de document
Localisation
Cote
Situation
Date de retour
Prêt court En salle 620.1 RIN
Parcourir l'étagère
Available

Les schémas et, sauf mention contraire, les photos illustrant l'ouvrage sont de l'auteur

Bibliogr. p. 508. Notes bibliogr

Issu de l'enseignement de génie civil délivré par l'auteur en deuxième et troisième cycles, ce manuel accompagnera tout au long de leur parcours ceux qui préparent une licence, un master ou un titre d'ingénieur. Les notions abordées ici faciliteront l'acquisition ultérieure de connaissances nouvelles, qu'elles soient théoriques (calcul des plaques et coques, dynamique et sismique), pratiques ou réglementaires (béton armé, construction métallique). On verra que l'auteur contextualise au génie civil le calcul des structures à poutres en établissant, à l'usage des ingénieurs, le lien entre modélisation et normalisation. II classe les différents types d'éléments de structures, présente la normalisation et énonce clairement les exigences qui s'imposent à l'ingénieur. Quant au vocabulaire spécifique, il est précisément défini afin d'être employé avec rigueur. Ayant, d'expérience, conscience des difficultés que présentent toujours les études de statique, l'auteur a placé en tête d'ouvrage les indispensables rappels de mécanique générale : il y évoque la philosophie de la statique avant de traiter les études en configuration déformée, puis sous l'hypothèse des petites perturbations. Deux approches complémentaires du calcul de statique y sont également illustrées : la classique méthode newtonienne et, via la notion de mécanisme associé, le calcul scalaire par application du principe des puissances virtuelles La partie réservée à la RDM porte successive- ment sur la théorie des poutres de Timoshenko, la théorie du cisaillement de flexion de Bredt-Jourawski et la théorie de la torsion de Saint-Venant. On y traite de notions fondamentales comme l'énergie élastique sans ignorer les aspects complexes qu'induisent notamment les profils de section droite multiplement connexes. Dans un chapitre entièrement dédié au principe des puissances virtuelles, diverses modalités d'application sont exposées. II sert de fondation aux deux grandes méthodes de calcul des structures : la méthode des forces et la méthode des déplacements. Chargement thermique, précontrainte, prise en compte des appuis élastiques ou des déplacements imposés, calcul des treillis hyperstatiques : les divers cas de charge sont illustrés et discutés. Enfin, les questions de la stabilité des équilibres en régime élastique des structures viennent clôturer l'ensemble [4e de couverture]

Licence et master de génie civil, diplôme dingénieur civil, formation continue