La fille inconnue

Auteur(s)
Dardenne, Jean-Pierre (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique. Scénario)
Dardenne, Luc (Réalisateur / Metteur en scène / Directeur artistique. Scénario)
Marcoen, Alain (Photographie)
Haenel, Adèle (Acteur)
Bonnaud, Olivier, acteur (Acteur)
Rénier, Jérémie (Acteur)
Support
DVD et VHS
Langue
français
Édition
[Paris] : Diaphana Edition video [éd., distrib.], 2017
Description
1 DVD monoface double couche zone 2 (2 h 09 min.) : coul. (PAL), sonore
Note
Version originale en français. Sous-titres en français pour sourds et malentendants. Audiodescription pour aveugles et malvoyants
Résumé(s)
Jenny, jeune médecin généraliste, se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que rien ne permet de l’identifier, Jenny n’a plus qu’un seul but : trouver le nom de la jeune fille pour qu’elle ne soit pas enterrée anonymement, qu’elle ne disparaisse pas comme si elle n’avait jamais existée. (source : jaquette)
Signature
Durée du film : 1 h 42 min
Bibliographie
Suppléments (27 min) : Entretien avec Jean-Pierre et Luc Dardenne, bande-annonce.
Sujets
Films dramatiques -- DVD
Films dramatiques -- DVD
Type de document
Localisation
Cote
Situation
Date de retour
Prêt court Film RdC 840.04 DARD fill
Parcourir l'étagère
Checked out 06/12/2017

Version originale en français. Sous-titres en français pour sourds et malentendants. Audiodescription pour aveugles et malvoyants

Copyright : Les films du Fleuve ; Archipel 35 ; Savage Film ; France 2 Cinéma ; VOO ; RTBF, cop. 2016

Durée du film : 1 h 42 min

Suppléments (27 min) : Entretien avec Jean-Pierre et Luc Dardenne, bande-annonce.

Collaborateur : Alain Marcoen, dir. photogr.

Jenny, jeune médecin généraliste, se sent coupable de ne pas avoir ouvert la porte de son cabinet à une jeune fille retrouvée morte peu de temps après. Apprenant par la police que rien ne permet de l’identifier, Jenny n’a plus qu’un seul but : trouver le nom de la jeune fille pour qu’elle ne soit pas enterrée anonymement, qu’elle ne disparaisse pas comme si elle n’avait jamais existée. (source : jaquette)